U.N.I.C.E.F.


U.N.I.C.E.F.
U.N.I.C.E.F.

U.N.I.C.E.F. (United Nations International Children’s Emergency Fund)

Afin de venir en aide aux enfants des pays qui avaient souffert de la guerre, l’Assemblée générale des Nations unies a décidé, en décembre 1946, la création d’un Fonds international de secours à l’enfance (F.I.S.E.). Après 1950, une fois apaisées les souffrances nées de la guerre, le Fonds fut consacré à la mise en œuvre de programmes généraux destinés à améliorer la condition de l’enfance, particulièrement dans les pays en voie de développement ainsi que dans diverses situations d’urgence. Ce changement d’orientation a entraîné la nouvelle appellation de Fonds des Nations unies pour l’enfance (United Nations International Children’s Emergency Fund).

Le F.I.S.E. s’est principalement attaqué à des domaines lui permettant d’apporter des améliorations importantes aux conditions de vie des enfants, tels que la prévention et le traitement de certaines maladies et l’envoi d’excédents alimentaires. Le F.I.S.E. contribue aussi à la mise en place de services sanitaires et à l’instruction de personnel médical, à la construction d’équipements scolaires, à la formation de professeurs ainsi qu’au développement d’autres services sociaux. Les activités du F.I.S.E. sont financées par des contributions volontaires de gouvernements, des donations privées, des ventes de cartes de vœux réalisées par des enfants ou des artistes bénévoles.

Encyclopédie Universelle. 2012.